Ancrage

Aussi paradoxal que cela puisse sembler, pour lâcher prise en toute sécurité il est essentiel de commencer par s’enraciner solidement. Il est donc primordial de bien s’enraciner, de prendre conscience de sa verticalité et de son schéma corporel avant de se laisser aller et d’accepter de « ne plus rien contrôler ».

Les techniques d’enracinement sont communes aux arts martiaux, au qi gong, au yoga, à la sophrologie et à pratiquement toutes les disciplines corporelles et de développement personnel. Elles nous permettent de nous recentrer et de prendre conscience de notre présence ici et maintenant. Pratiquer régulièrement, c’est-à-dire de plus en plus systématiquement tout au long de la journée, elles ne prennent aussi que quelques secondes.

L’enracinement est un acte corporel et mental concret qui nous permet d’avoir véritablement « les pieds sur terre ». Il évite de vivre uniquement mentalement et de nous figer dans le haut de notre corps, voire carrément à l’extérieur de celui-ci ! Il nous rend présent à nous-mêmes et ce (ceux) qui nous entoure(nt) et évite une respiration thoracique superficielle en nous permettant une respiration abdominale complète. Il nous apporte stabilité, équilibre, calme et puissance.

Les Américains ont calculé que nous avons chaque jour environ cinquante mille pensées (pas toutes essentielles mais souvent du type « Est-ce-que je prends de la mayonnaise ou du ketchup ? »), et quatre-vingts à quatre-vingt dix pour cent de ces pensées seraient négatives comme : « Je n’y arriverais jamais, je suis nul, les autres sont meilleurs, je ne peux pas changer, etc. » Je ne poursuis pas car je pense que vous voyez très précisément ce que je veux dire ! Donc, observer simplement sa respiration sans se dire : « Je respire trop vite, trop superficiellement, trop du bas, pas assez du haut », pour les humains que nous sommes, est déjà un début d’exploit !

N’oublions pas que nos pensées engendrent des émotions ayant des répercussions psychologiques sur notre organisme.

Observer votre respiration vous permet de savoir si vous avez le souffle court, superficiel, thoracique ou au contraire une respiration plus lente, posée, profonde et basse. Votre diaphragme se déplace-t-il harmonieusement vous faisant bénéficier d’une respiration abdominale ressourçante ou est-il bloqué vous contraignant à ne reprendre de l’air que dans la partie haute de vos poumons ? Vous allez simplement fermer les yeux et respirer plus lentement et profondément.

Imaginez maintenant que, de vos pieds, partent de solides racines s’enfonçant dans la terre jusqu’à son centre et l’enroulent fermement. Vous pouvez onduler dans le vent, vous êtes solidement enraciné. Rien ne peut vous déstabiliser.

Vos racines deviennent ensuite luminescentes et l’énergie remonte le long de vos racines jusqu’à vos pieds, vos jambes et jusqu’au centre de votre cœur. Vos racines sont à présent totalement luminescentes et grossissent, pleine d’énergie.

Vous voici prêts à vivre, de manière fluide, votre vie…

Pin It on Pinterest

Share This