Voici un article dans lequel je vous fais part de ma réflexion et mon positionnement quant à la perfection.

Selon moi, la perfection existe bel et bien ! Si si ! 🙂

Toutefois, il ne s’agit pas de la perfection telle que l’ego pourrait la définir : je suis parfait(e) si je n’ai pas de défauts, si je n’ai aucun souci dans ma vie, si je sais tout gérer facilement et sans aucune embûche, si je fais toujours les “bons” choix.

Non…mon opinion sur le sujet est que l’on est parfait à compter du moment où l’on parvient à s’accepter tel que l’on est, avec ses qualités mais aussi ses défauts. Bien sûr, on a tous des axes d’amélioration que l’on peut travailler (apprendre à faire les choix selon son cœur et non sa tête par exemple), mais l’on aura toujours des défauts.

C’est ainsi, on est humain, incarné et on a, de fait, des défauts. C’est le travail de toute une vie, de quelques centaines de vies souvent, que de travailler sur soi pour s’aimer inconditionnellement. Je suis certaine que même le Dalaï Lama a des défauts ! (Il doit sûrement faire des blagues bien pourries ! ;-))

Alors, soyez indulgents avec vous-mêmes. Prenez conscience du fait que vous soyez parfaitement imparfaits…ou imparfaitement parfaits ;-).

Diriez-vous à votre meilleur(e) ami(e) : t’es vraiment nul(le) ! Tu ne sers à rien dans la vie ! T’es vraiment un(e) incapable ! Tu devrais voir honte de qui tu es ! Tu as des soucis dans ta vie perso, pro et ben c’est bien fait, tu ne mérites que ça ! ? Je pense que non…vous ne diriez pas ça à votre meilleur(e) ami(e)… Pourquoi ? Parce que vous l’aimez, vous savez combien sa vie est dure, combien il ou elle essaie de s’en sortir et faire du mieux qu’il ou elle peut. Vous savez que rien n’est facile dans sa vie. Vous êtes bienveillants et avez de la compassion pour cette personne qui souffre et que vous voulez aider…

Alors…alors…pourquoi seriez-vous plus durs avec vous-mêmes que vous ne l’êtes avec un(e) “étranger(e)” (=quelqu’un extérieur à soi) ? Pourquoi êtes-vous capable d’avoir des mots très durs envers vous-mêmes alors que c’est VOUS. Vous n’êtes pas rien ni personne. Vous êtes VOUS. Si vous ne prenez pas soin de VOUS et ne VOUS respectez pas alors que c’est VOUS, comment espérer avoir de l’attention et de l’amour de l’extérieur ?

Prenez soin de VOUS au même titre que vous prendriez soin de vote meilleur(e) ami(e). Si de temps en temps vous êtes durs et injustes envers vous-mêmes, demandez-vous pardon (je suis consciente que cela fasse un peu schizo ça… ;-)). Soyez bienveillants et compatissants envers vous-mêmes et ce que vous pouvez vivre comme difficultés.

Lorsque vous aimerez cette part de vous qui souffre, autant que celle qui “brille”, vous serez parfaits !

Alors…qui se sent parfait ???

Pin It on Pinterest

Share This